Brûlez les vaisseaux ! (extrait de Six Pixels de Séparation de Mitch Joel)

6_pixelscouverture1« En 1519, Hernando Cortez débarque sur la côte mexicaine dans le but de conquérir le territoire des Aztèques et de s’emparer de leurs trésors. Il dirige une flotte de 11 navires transportant plus de 500 soldats. Comme on peut l’imaginer, l’équipage et les soldats ne sont pas au mieux de leur forme quand ils accostent au Mexique. Certains sont tombés malades durant le péri-ple, d’autres ont perdu toute motivation. Plusieurs membres de l’équipage se demandent comment ils vont survivre dans cet étrange Nouveau Monde. S’ils rencontrent des obstacles ou se heurtent à la résistance des indigènes, comment vont-ils pouvoir rentrer chez eux ? Ils demandent à Cortez comment il prévoit de retourner en Espagne. Celui-ci répond simplement : « Brûlez les vaisseaux ! »

Cela signifie qu’il n’y a pas de retour possible. Il faut continuer d’avancer et repenser les vieilles manières d’agir, qui n’existent même plus. Il n’y a qu’une nouvelle façon de faire.

L’histoire d’Hernando Cortez et des vaisseaux brûlés s’applique parfaitement à notre époque. Tout a changé en quelques années : nouveaux rôles des chefs d’entreprise, mondialisation de l’économie, relations avec les clients, création de formes de marketing et de communication plus efficaces… La notion de « communauté d’utilisateurs » est encore nouvelle et n’est pas, à vrai dire, tout à fait claire. En entrant dans le nouveau monde de l’entreprise, nous, représentants de la prochaine génération d’entrepreneurs, devons faire tout ce que nous pouvons pour brûler les vaisseaux. Quand une occasion d’affaires se présente (par voie de blog, de podcast ou de message Twitter), nous sommes beaucoup trop prompts à tenter de rentabiliser et de commercialiser ces canaux, comme nous le ferions s’il s’agissait de médias traditionnels (presse, radio, télévision).

À l’instar des terres inexplorées, les nouveaux canaux et les nouveaux outils nécessitent des stratégies inédites. Ce qu’il y a d’intéressant dans les innovations dont nous parlons dans ce livre, c’est qu’elles nous laissent le temps de comprendre en quoi elles consistent et en quoi elles nous rapprochent des consommateurs. Elles laissent place à la découverte. »

Plus d’information sur ce livre ici et sur Facebook.

Le blog de Mitch Joel : Six Pixels of Separation-Twist Image

Partager :
Tags : 3 commentaires

3 commentaire(s)

  1. C’est en fait une perception très Darwinienne : s’adapter ou mourir!
    Merci Mitch 🙂

  2. Ping : Six degrés de séparation | Blog des Editions Diateino

  3. les patrons de presse ont du vivre cela à l’arrivée de la radio
    les patrons de la radio ont du vivre cela à l’arrivée de la tv
    les patrons de la presse+radio+tv ont du vivre cela à l’arrivée de l’Internet
    les patrons d’Internet vont vivre cela avec l’arrivée de …. il y a toujours une autre possibilité 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *