Leadership et curiosité

pexels-photo-59050La revue Gestion d’HEC Montréal a récemment publié un article recensant les « 10 caractéristiques du leader de demain ». Cet exercice de projection est certes périlleux mais permet au moins de lancer la réflexion à défaut d’apporter des réponses sûres. L’une de ces qualités a particulièrement retenu notre attention : la curiosité, définie comme « l’affût de nouvelles connaissances ».


Un puissant moteur et une nécessité

pen-idea-bulb-paperLa curiosité est un puissant moteur : elle alimente notre désir d’en savoir plus, de questionner, voire de remettre en cause l’ordre établi. Ce sont autant de comportements précieux dans nos environnements incertains, où il faut être capable de repérer des signaux faibles. Elle incite, par exemple, à aller s’inspirer de domaines différents de son secteur d’activités et à en transposer les bonnes pratiques.

Les biographies d’innovateurs et de leaders comme Elon Musk ou Bill Gates montrent que la curiosité a été pour eux une source de motivation déterminante, bien souvent dès l’enfance. Einstein avait coutume de dire « je n’ai pas de talent particulier, je suis passionnément curieux » !


pexels-photo-40120Allier curiosité et partage

Toutefois, l’histoire montre que la curiosité n’a pas toujours eu bonne presse. La mauvaise réputation qu’elle avait à l’époque moderne peut nous alerter sur un de ses travers. Au XVIIIe siècle, les collectionneurs d’objets rares et insolites qui constituaient des cabinets de curiosité étaient souvent décriés : ils étaient accusés de se montrer égoïstes en gardant ces objets pour eux-mêmes. Cette accumulation de pièces rares était considérée comme condamnable si elle ne devait répondre au plaisir que d’une seule personne.

On peut y voir une précieuse mise en garde pour le leader du XXIe siècle : la curiosité est vaine si l’on ne partage pas le fruit de ses découvertes !

Dans votre quotidien, assurez-vous d’entretenir régulièrement votre curiosité : que pouvez-vous faire de nouveau cette semaine ?

Vous pouvez assister à des conférences inspirantes, idéalement dans des domaines différents du vôtre, visiter un Fab Lab, organiser une Learning Expedition avec vos équipes, saisir l’air du temps dans des salons professionnels, poser plus souvent des questions à vos interlocuteurs, acheter une revue que vous ne lisez pas habituellement, …

Puis allez jusqu’au bout de la démarche et partagez avec vos équipes ce qui vous a surpris, amusé, déconcerté. Quelle étincelle ces étonnements peuvent-ils faire naître ? Quels liens, peut-être improbables, pouvez-vous établir avec vos préoccupations du moment ? Comment cela peut-il vous aider à repérer des tendances et à mieux anticiper l’avenir ? Comment cela résonne-t-il chez vos interlocuteurs ? Pourquoi ne pas instaurer un rapide créneau hebdomadaire où chacun partage ses récentes découvertes ?

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *