Seth Godin : sachez utiliser le buzzeur

Couv_Seule_POUR JPEG.inddSeth Godin est une figure de la Silicon Valley. D’abord responsable du marketing direct chez Yahoo, il a su transposer les meilleures pratiques du marketing à ses propres idées. Entrepreneur, auteur, conférencier et bloggeur à succès, Seth Godin est aussi un trublion. Il aime bousculer avec provocation, humour mais aussi bienveillance, nos excuses et justifications pour rester dans le statu quo.

Ses écrits sont toujours percutants et derrière un évident sens de la formule, se trouvent des pépites. Elles sont généralement concises mais elles incitent à revoir ses idées préconçues et surtout à oser enfin passer à l’action.

Dans cet extrait de son livre Poke the Box : À vous de jouer !, Seth Godin nous incite à agir davantage, même lorsque nous ne sommes pas sûrs de nous. Est-ce le bon moment pour agir, sommes-nous tout à fait prêts, notre idée est-elle présentable à ce stade ? Peu importe, elle risque bien d’arriver trop tard si nous n’appuyons pas sur le buzzeur !

young-game-match-kids« La meilleure façon de perdre lors d’un jeu du type « Questions pour un champion » n’a rien à voir avec votre degré de préparation ou vos connaissances. Tout repose sur le buzzeur : les perdants sont ceux qui ne savent pas s’en servir.

Appuyez trop tôt et vous perdrez la fin de la question. Appuyez trop tard et quelqu’un d’autre répondra avant vous.

Il en va de même lorsqu’il s’agit de démarrer.

Nous avons tous un collègue trop sûr de lui, trop agressif, qui a l’arrogance de penser que ses opinions sont toujours les bienvenues, qui en fait trop et empêche tout le monde d’avancer.

Notre réaction ? Nous n’en faisons pas assez, comme si nous cherchions à compenser son attitude.

Comme la plupart des choses importantes, le démarrage doit être fait au bon moment. C’est un choix difficile, avec des zones d’ombre, qui n’est pas tout noir ou tout blanc. Si vous ne contribuez pas autant que vous en êtes capable, il est peut-être temps de repenser la manière dont vous vous servez du buzzeur.

Comment faire ? Comment vous améliorer ?

Je parie que votre problème vient du fait que vous n’appuyez pas assez souvent. La plupart des gens sont dans ce cas. Nous nous retenons, nous voulons être sûrs

Oui, je sais, il y a une minorité de gens qui appuient trop souvent. Si vous en faites partie, vous vous en êtes probablement déjà rendu compte.

La solution est très simple. Appuyez plus souvent. Voyez ce qui se passe. Appuyez encore. Et encore. Plus vous êtes disposé à appuyer, plus vous irez à la rencontre du marché et plus vous convaincrez vos patrons, collègues et clients que vous êtes une valeur sûre. Que se passe-t-il alors ?

Les idées qui se répandent gagnent, celles qui ne sont jamais énoncées à voix haute sont sûres d’échouer. »

Et vous, quels sont ces projets et ces idées que vous gardez par devers vous, le temps de les peaufiner, de trouver le bon moment ? Entraînez-vous à les présenter plus souvent, plus tôt, vous augmentez vos chances de les voir retenus !

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *