Conversation avec Seth Godin à Anvers le 1er avril (vidéo en anglais)

« Pour transmettre mon message, j’ai choisi d’écrire un livre plutôt que de m’exprimer à la télévision ou sur un blog : si un livre vous a marqué, vous le prêtez à quelqu’un que vous aimez. C’est votre manière de faire un don à cette personne, de cultiver votre relation : prêter un livre, transmettre un savoir, est un acte qui fait sens, un lien qui se crée.

Le chapitre sur le lizard brain est le plus important de mon livre. Décider de devenir un linchpin est ce qu’il y a de plus terrifiant pour un être humain : tous nos instincts nous poussent à éviter de nous faire remarquer. La peur du ridicule est fortement ancrée dans notre cerveau reptilien. Comprendre pourquoi nous avons peur, et surtout que cela est normal, aide à surmonter cette crainte ancestrale, à faire taire le murmure insistant au fond de notre cervelle qui finirait par nous convaincre que nous sommes fous d’essayer.

Ceci est mon dernier livre. C’est le message que je tiens à faire passer. J’aime à penser que je suis moi-même un linchpin, que je manquerai à certains lorsque je ne serai plus, que certains projets ne seraient pas les mêmes si je n’y contribuais pas. Cependant, nul n’est indéfiniment indispensable. Certes, vous pouvez l’être pendant un court moment – une heure, un jour, un mois pendant lesquels on ne peut se passer de vous -, mais on vous trouvera toujours un digne successeur. La mort de Picasso n’a pas signifié celle de la peinture. Chacun se doit de chercher à laisser une trace de son passage, mais je n’encourage personne à penser que le monde ne tournerait plus sans lui. »

Merci à Koen Peeters de FLANDERS DC qui a rendu l’interview possible.
Merci à Dominique Dufour et Jean-Noël Chaintreuil qui nous ont accompagné dans cette aventure.
Merci à Mathieu Bouckenhove pour le montage.

Partager :
Tags : 5 commentaires

5 commentaire(s)

  1. J’ai pris plaisir à écouter cette interview de Seth Godin. Je vais me procurer le livre.
    Cela a dû être un grand moment pour Diateino.
    Dominique Dufour semblait au moins aussi à l’aise que Seth Godin !

  2. DG

    Un grand moment, très émouvant. Linchpin serait donc le dernier livre de Seth Godin…

  3. Godin n’est donc pas inépuisable.

    Je pense qu’au fond, le fait qu’il ait choisi de s’arrêter avec Linchpin a beaucoup de sens. Il termine son oeuvre par un message d’espoir envers les individus, pour que la création continue d’exister.

    Ceci dit, cela ne m’étonnerait guère que Seth Godin ne résiste pas à la tentation de donner une nouvelle fois son opinion quand, comme il aime bien le dire, « le monde aura (encore) changé ». Je prends donc tout de même cette annonce avec quelques pincettes, l’espoir n’a jamais tué personne. 🙂

    Bravo aux organisateurs de l’évènement et à Dominique Dufour pour cette interview.

  4. DG

    Tout à fait d’accord avec vous ! Ce livre est différent des autres, c’est l’œuvre de la maturité. Seth Godin nous insuffle une formidable énergie et compte sur ceux qui sont sensibles à ce message pour le faire passer.

    J’espère, comme vous, que ce n’est pas son dernier livre, mais il me semble aussi que cela fait sens de s’arrêter ainsi.

    Heureusement, il est très actif sur son blog.

    Merci pour votre commentaire et votre enthousiasme !

  5. Ping : Les Editions Diateino vous souhaitent de belles fêtes de fin d’année | Blog des Editions Diateino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *