Etes-vous indispensable ? Seth Godin. Extrait.

photolinchpinSi les livres de Seth Godin ne  laissent pas leurs lecteurs indemnes, c’est parce qu’à la manière d’un prêcheur, il nous exhorte avec passion et talent à nous remettre en cause et à bouger. Depuis sa parution aux Etats-Unis, son dernier livre, Linchpin, caracole en tête des listes des meilleures ventes des best sellers américains. Ce n’est pas étonnant, car ce livre transmet un message humaniste, positif et universel. Comme l’écrit Marylène Delbourg Delphis dans la préface de l’édition française, il y a le marketing de masse et  » le marketing inspiré » : « Le marketing inspiré est l’expression de créatifs visionnaires dont l’obsession est de communiquer parce qu’ils ont une passion à partager et propager. »

Voici un court extrait de ce livre :

« Notre société est actuellement en difficulté car, en période de changement, une équipe ne doit surtout pas se composer de bureaucrates bien payés, de preneurs de notes, de conformistes, de lecteurs de manuels, de gens contents que ce soit vendredi, et d’employés craintifs. Les masses dociles ne sont pas très utiles lorsque nous ne savons pas ce qui nous attend.

Ce qu’il nous faut, ce sont des êtres humains indispensables. Nous avons besoin de penseurs originaux, de provocateurs et de gens lucides. Il nous faut des spécialistes du marketing capables de diriger, des vendeurs osant prendre le risque d’entrer en relation avec d’autres êtres humains, des acteurs passionnés du changement, prêts à être ostracisés, s’il le faut, pour faire valoir un argument. Chaque organisation a besoin d’un linchpin, d’une sorte de pilier, d’une pièce maîtresse ; il s’agit ici de la seule personne capable de donner un sens et de se démarquer. Certaines organisations ne l’ont pas encore réalisé, ou ne l’ont pas encore exprimé, mais nous avons besoin d’artistes.

Les artistes sont des gens qui ont du génie pour trouver une réponse inédite, un nouveau lien ou une nouvelle façon de faire.

Ce pourrait être vous. »

Partager :
Tags : Un commentaire

1 commentaire(s)

  1. Bergot

    ca me fait penser à deux livres à la mode au moment de la1ère bulle internet :
    – « Corporate Voodoo » « Principles for Business Mavericks and Magicians » de René Carayol et DAvid Firth
    – « Funky Business  » de deux suédois Jonas Ridderstrale et Kjell Nodrstrom
    qui ont eu bcp de succès à l’époque
    exactement sur le même concept : créativité, soyes-vous mêmes, etc!
    amicalement, Régis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *