Préface à l’édition française du livre de Nancy Duarte « Vibrations » par Jacques Birol

 

1 000 : c’est le nombre de présentations disponibles en 2011 sur TED.com. On y découvre Bill Gates lancer un moustique porteur de la malaria dans la salle, Hans Rossling vous captiver avec la révolution démographique ou Philippe Stark, avec un accent français à couper au couteau, fasciner une salle médusée. 1 000 présentations au cours desquelles la salle vibre au frisson de savoirs nouveaux. 1 000 présentations, qui donnent le ton d’une nouvelle culture.

Présenter Vibrations, l’édition française de Resonate de Nancy Duarte, par cette référence aux 1 000 vidéos de TED.com, c’est consacrer la place prise par les présentations, médias privilégiés du changement dans la culture du changement. Nancy Duarte approfondit le sujet avec un professionnalisme extrême, dépassant l’aspect formel pour  décrypter l’ADN de ce qui fonctionne. Voilà pourquoi ce livre est indispensable à quiconque veut faire bouger les choses, dès maintenant.

Nous vivons un paradoxe : nous pensions que les nouvelles technologies nous affranchiraient des réunions physiques ; c’est exactement le contraire. Elles prolifèrent, partout. Dans Les employés d’abord, les clients ensuite, Vineet Nayar, le P-DG indien d’HCLT, expose la manière avec laquelle il a rapidement changé la façon de manager son entreprise en allant  «  présenter », personnellement, sans relâche son nouveau projet de management. Point de campagne de publicité, uniquement présence et présentations : voilà le visage surprenant de la communication de pointe…  De l’humain, de l’humain, encore de l’humain !

Les références françaises sont encore minoritaires. Ce qui marche ailleurs marche-t-il également chez nous ?  Oui.  Présenter sous forme d’histoire, relier les faits par un fil inédit, tisser une trame d’émotion et de raison, traverser les géographies et les générations.  Quelques modulations culturelles permettent de s’ajuster. En France, la culture dominante demeure le rationalisme, et le mot spectacle sent encore le soufre. « Raconter une histoire » est encore perçu comme « raconter des histoires »… Tout comme monter sur scène pour vendre son message, souvent déplacé pour qui détient la connaissance.  Ce n’est pas le talent qui manque, mais la culture qui freine !

Et pourtant le changement s’accélère sous l’impulsion des jeunes générations. Les jeunes naissent dans la culture de TED, des « pitchs  », des « keynotes ». Pour leur parler, il faut adopter cette langue qu’ils maitrisent naturellement. C’est un  de mes anciens élèves, 23 ans, qui initie aujourd’hui des cadres supérieurs expérimentés  à l’art des présentations.  Xavier Niel, le patron fondateur de FREE, l’a bien compris : il a lancé la nouvelle free box  Revolution avec un show que Steve Jobs n’aurait pas renié, l’autodérision… en plus. C’est une première en France : il montre le chemin d’une communication de dirigeant en résonance avec son époque.

Si je devais nommer une personne pour illustrer le « style français » actuel, je choisirais Esther Duflo.  Cette jeune économiste de 39 ans, Française, professeur au MIT,  combat la pauvreté en mesurant l’efficacité réelle des actions sur le terrain. Personne ne l’avait fait avant elle.  Elle redonne à voir le métier et l’engagement d’économiste. Sa présentation au Collège de France,  dont elle est le plus jeune membre,  en a surpris plus d’un. Celle que vous pouvez visionner sur TED est un modèle, qui ne cède pas à la facilité du recours aux effets spectaculaires ou à des artifices de séduction. Son physique est sportif, son anglais sonne français, ses visuels vont à l’essentiel, son style  est « brut de décoffrage ». Le déroulé de sa présentation est implacable : elle est à l’évidence « dedans ». Elle vit ce qu’elle dit. Sa sincérité et sa détermination font la différence. Elle est unique. Ce n’est pas un hasard si le magazine Fortune la classe en 2011, parmi les 100 personnes les plus influentes au monde…

Il ne suffit pas d’avoir des idées et des convictions : il faut savoir les transmettre. La lecture de Vibrations vous aidera à vous perfectionner.  Si vous êtes déjà aguerri, elle vous donnera à lire votre expérience personnelle avec un œil expert. Vous deviendrez progressivement de plus en plus sophistiqué dans l’art de faire passer vos messages. N’oubliez cependant pas pour autant l’essentiel : la crédibilité se construit sur les actes qui précèdent les présentations, non pas l’inverse. Vos actes demeureront toujours vos meilleurs avocats. Ce sont eux qui vous rendront à la fois authentique et unique.  Eux qui feront qu’on vous suivra dans votre rêve.

Jacques BIROL, LESS & MORE, Paris.

Jacques Birol est l’auteur de 52 Conseils éternels pour innover et entreprendre d’après les maximes de Baltasar Gracian, coup de coeur 2011 de Syntec Management.

Lancement du livre à Paris chez Soleilles Cowork  le lundi 12 décembre à partir de 18heures 30.

La page Facebook de la rencontre est ici.

 

 

 

 


 

Partager :
Tags : Un commentaire

1 commentaire(s)

  1. Ping : Make the difference! TEDx ESCP Paris, c’est samedi ! | Blog des Editions Diateino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *