Quel curieux êtes-vous ?

Source : françois @eventpixx.net

La curiosité : qualité essentielle de l’enfant, du philosophe et du lecteur.

« Le secret de la créativité est la curiosité », dit Seth Godin. Si l’on ne demandait jamais comment les choses fonctionnent et pourquoi elles sont comme elles sont, on ne serait jamais en mesure de proposer des solutions nouvelles.

Et si nous n’étions pas curieux de l’écho que vont pouvoir trouver nos idées, sans doute n’écririons-nous ou n’entreprendrions-nous jamais.

Dans la vidéo ci-dessous, Seth Godin fait part de son propre parcours de curieux, et souligne combien la curiosité est peu encouragée dans l’éducation, bien au contraire :

Curiosity – par Nic Askew et Seth Godin

Et vous, que vous évoque la curiosité ? Est-elle un moteur, une manie, une source d’inspiration et de rencontres ? Qu’est-ce qui suscite et nourrit votre curiosité ? Quel est votre texte ou votre vidéo préférée sur le sujet ? La dernière chose dont vous ayez été curieux ?

Partagez tout cela avec nous en commentaire de ce billet : texte, vidéo, image… tout est permis. Nos 5 réponses préférées* remporteront une place pour l’extraordinaire conférence WikiStage, sur le thème de la curiosité le 8 décembre prochain.

Plus de 16 experts et artistes aussi variés que Diego Buñuel ou Kaycie Chase s’exprimeront sur le sujet durant 6 ou 12 minutes. Une expérience haute en énergie, et immanquable pour les curieux.

Résultats du concours mercredi 4 décembre.

Et maintenant, à vous de jouer !

 

* Nous assumons totalement le caractère subjectif de ce concours. Comme nous sommes curieux des nombreuses idées que vous pourriez avoir, nous trouvions dommage de ne récompenser que les 5 premiers !

Partager :
Tags : 9 commentaires

9 commentaire(s)

  1. Magister Pons

    C’est un peu banal, mais je le dis quand même : la curiosité, comme l’art, me semblent avoir besoin pour se développer d’un certain degré de confort, car l’homme qui lutte pour sa survie est inventif mais sans doute pas très curieux, mais nécessitent aussi un certain degré d’inconfort, car l’homme à qui l’on a tout mâché ne cherche plus. Dans ce sens, je dis parfois à mes élèves que la curiosité, c’est pour les gens qui n’ont « ni très faim, ni TF1 ». Quoi que dans son sens négatif de voyeurisme, elle s’accommode fort bien de TF1. Perrault dit alors : « La curiosité malgré tous ses attraits cause souvent bien des regrets » (une des citations choisies par les élèves du collège pour décorer le bâtiment de lettres).

  2. Magister Pons

    (Ceci dit, c’est curieux, mais je ne m’étais jamais posé la question de savoir quel curieux j’étais. Je dois ne pas l’être assez encore.)

  3. Anais Bon

    C’est une bonne question d’ailleurs : peut-on être toujours plus curieux ?

  4. Pierre CLAUSE

    Les « curieux » shadoks exprimaient leur curiosité avec 4 mots GA BU ZO MEU. J’exprime la mienne avec deux mots et deux signes de ponctuation.
    D’abord le JE au lieu du ON, ce qui me permet de m’engager avec « mon » point de vue « à moi » (qui accepte la contradiction et le débat pour aller plus loin), puis le ET (au lieu du mais) qui favorise l’apposition plutôt que l’opposition. Dans la même catégorie j’aime utiliser le point-virgule « ; » qui permet des rebonds et des associations favorisant la curiosité. Et pour finir le point exclarrogatif « !? » … si si ça existe, il permet de conjuguer affirmation et question. Je suis donc un « curieux oblique » qui s’appuie sur ce qu’il voit pour regarder ailleurs, quelquefois juste à côté, quelquefois à l’infini (donc JE regarde quelquefois le doigt ET d’autres fois la lune !? ; et souvent les deux en même temps)

    Belle semaine curieuse pour tous les lecteurs de Diateino dont j’affectionne particulièrement le travail !

  5. C’est la pure curiosité qui m’a poussée a cliquer là sur ce blog ! Combien ne le feront pas!
    Pour faire rire les autres (car je suis humoriste) je me nourris d’eux. Pour cela j’ai besoin de les voir, les écouter, les sentir, partout et tout le temps. Les autres passent pas mes sens et croisent mes pensées, cela donne des connexions que je ne saurais pas faire moi-même et qui engendrent des sketchs, des scripts, des vidéos.
    Cette créativité est mon diesel à moi. Et vous? qu’est-ce qui vous fait carburer?
    COME INC
    Humour incorporated

  6. Vaste sujet et peu de temps : voici donc trois réflexions très rapides auxquelles je pense avec le terme « curiosité ».

    Être curieux fait peur (peut être la fameuse dose d’inconfort dont parle Magister Pons dans les premiers commentaires) mais c’est aussi une excellente sensation lorsque, soudain, une nouvelle idée apparaît et est comprise !
    En étant curieux, il y a souvent un moment « Bon là, je n’aurais pas dû, ce n’était pas très malin » mais à long terme, cela permet de découvrir des tas de sujets différents et de les mettre en relation à un moment ou un autre. La curiosité est donc aussi un investissement !
    La curiosité me semble être indispensable pour pouvoir s’adapter, condition essentielle à la survie/évolution.

    Par contre, je n’ai jamais compris le dicton « La curiosité est un vilain défaut »…
    (et merci pour cet article qui m’a poussé à lire la définition de « curiosité » sur Wikipédia et m’a fait découvrir la notion de studiosité traitée par Thomas d’Aquin)

  7. La curiosité m’inspire une porte entrouverte derrière laquelle il se passe quelque chose. Il est aisé de décrire la situation dans la pièce initiale et la face visible de cette porte. C’est sans risque et c’est assez simple.
    La curiosité est le risque ou plutôt l’opportunité saisie de regarder derrière cette porte. Ca permet de découvrir, de rencontrer, d’évoluer. L’essor de l’Homme.

  8. Attention, il y a toujours un moment où la curiosité devient un péché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *