Saison des fêtes à Singapour : les marques investissent la rue

C’est à Singapour dans les années 90 que j’ai découvert qu’il était possible de faire de la publicité d’une manière différente de la classique réclame dans les médias ; avec un peu de créativité, on pouvait faire sortir le consommateur de son siège de spectateur passif, pour en faire un véritable relais.

Dans un coin d’un café, j’avais trouvé des cartes postales gratuites : on y voyait quatre rangées de poivrons rouges bien alignés, à la Andy Warhol. Parmi eux, un seul était bleu. Au dos, ces mots : « Not your usual media. »  Il s’agissait d’une publicité pour un éditeur de cartes postales publicitaires, mode de communication encore marginal en France à l’époque. L’effet graphique était si réussi que j’ai envoyé plusieurs de ces cartes ;  je suis devenue un relais.

De manière générale, la présence de la publicité dans l’espace public était déjà bien différente en Asie il y a quinze ans de ce qu’elle était en Europe. Ainsi, cela fait 23 ans que le consortium japonais Hitachi est le principal sponsor des illuminations de Noël sur Orchard Road, les Champs Elysées singapouriens. Résultat : des guirlandes de logos Hitachi.

A noter que l’on retrouve le même « esprit de Noël » à Saigon, avec une plus grande diversité dans les sponsors, même si Hitachi reste bon vainqueur :

A Saigon comme à Hanoi par ailleurs, les bancs publics sont également sponsorisés…et arborent logos et slogans sur leur dossier.

Noël à Singapour est une aubaine pour les marques qui disposent d’un prétexte en or pour investir la rue avec toutes sortes d’installations temporaires.

Ainsi, les abribus d’Orchard Road…

… se trouvent métamorphosés en support de communication pour DBS, une banque locale :

Grand classique devant lequel Singapouriens et touristes ne manquent jamais de se prendre en photo : le sapin Ferrero Rocher devant le grand magasin Takashimaya :

La page Ferrero Rocher Singapore rassemble plus de 50000 fans sur Facebook ! (Je précise que l’arbre est en boules de polystyrène et non en vrais chocolats, je sais, c’est décevant)

Gros succès de ce Noël 2013 : le stand temporaire où les passants pouvaient jouer à la PS4:

Et pour finir sur une note sucrée, une animation d’Häagen-Dasz devant un centre commercial, surfant sur la mode des salons de thé et pâtisseries de luxe :

 

 

 

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *