Les lundis Y : De l’importance du sponsorship par Tara Hunt

Sur sa page LinkedIn, Tara Hunt, auteur de L’Effet Whuffie nous vante les mérites du sponsorship. Nous avons traduit pour vous ses bonnes pratiques en la matière.

Si on en croit Lean In (En avant toutes ! dans sa traduction française) de Sheryl Sandberg et le Pinterest des citations inspirantes, la réussite s’offre à la personne qui a le moins de chance d’y parvenir. Ce n’est que justice, me direz-vous. Mais laissez-moi vous montrer les choses sous un autre angle.

Je suis une personne confiante de naissance. Je ne sais ni comment ni pourquoi. Mais depuis mon plus jeune âge je n’ai jamais été très humble. Mes parents, qui s’inquiétaient de la manière dont je m’acaparais l’espace, m’ont toujours encouragée à contre-balancer ma confiance avec un peu d’humilité. Admettons que j’avais besoin de cette leçon. Je voyais chaque rassemblement de personnes – quelqu’en fusse l’occasion – comme l’opportunité de diriger l’attention sur mon dernier talent ou ma dernière idée. Ce que j’imaginais comme mignon se transformait vite en quelque chose de désagréable. Et bien que certains me reprochent encore aujourd’hui d’attirer l’attention sur moi, je suis désormais consciente de mes travers et essaie de laisser de la place aux autres.

Aussi désagréable que cela puisse être, la confiance en moi m’a poussée très loin dans la vie. Mon premier atout (car j’en ai d’autres, bien sûr) est la confiance en moi.

J’aimerais aussi noter ici que la confiance en soi n’est PAS synonyme d’arrogance. La confiance en soi n’entraîne aucune compétition ou rejet de l’autre. La confiance permet de repousser les frontières et de développer des idées nouvelles. La confiance laisse une place à l’empathie. La confiance ne signifie pas tout savoir. La véritable confiance est synonyme d’humilité. 

La confiance vous donne un avantage sur les autres dans la plupart des situations. Vous décrochez le job. Vous remportez le contrat. Vous attirez tout le monde à vous. Tout le monde veut soutenir votre projet, tout le monde veut vous aider et tout le monde a confiance en vous. Mais la partie la plus délicate de la confiance est qu’elle vient à vous manquer quand vous en avez le plus besoin.

Je suis une personne confiante de naissance, oui, mais cela ne signifie pas que je suis imperturbable. Et après que ma start-up s’est trouvée à cours d’argent, j’ai perdu ma confiance en moi. Je savais que mon entourage en avait conscience. Je devais transpirer l’insécurité parce que les personnes me traitaient différemment. J’ai raté des contrats et des offres d’emploi, les gens ont arrêté de me contacter, ils me donnaient des discours réconfortants plutôt que de vouloir véritablement m’aider, les mises en contact ont pris fin… Plus personne n’avait confiance en moi. J’étais comme une spirale. Comme j’avais perdu confiance en moi, les autres ont perdu confiance en moi, ce qui m’a conduit à perdre encore plus confiance en moi.

Jusqu’à ce qu’une personne qui me connaisse à peine me dise : « J’ai confiance en vous ». C’était le début de ma reconstruction.

Je sais que les livres de dévoloppement personnel veulent notre bien. Les gourous qui essaient de transmettre de la motivation et de la confiance à leurs lecteurs comprennent que la motivation et la confiance sont les clés du succès. Il existe en fait de nombreuses études qui montrent que plus une personne a de succès plus elle devient confiante. C’est une sorte de cercle vicieux.

Et oui, il y a des personnes qui arrivent à faire semblant jusqu’à ce qu’il y parviennent enfin mais je pense qu’elles ont été un peu aidées quand même (et comme moi, elles ont dû naître avec un certain niveau de confiance).

Donc, si les messages d’affirmation positives et les coups de pied dans les fesses ne sont pas les clés du succès, quelles sont-elles ?

Sponsorship

Quelqu’un qui a confiance en vous alors que votre propre confiance vacille peut vous porter très loin. Certaines personnes auront besoin de plus de temps et de patience – et plus particulièrement si elles n’ont pas encore éprouvé leurs compétences avant. Quand vous voyez une étincelle briller à travers un mur de doutes ou de mauvaises expériences, encouragez-la à briller de mille feux.

Ne dites pas « Croyez en vous ! », mais « Je crois en vous ! ».

Ne dites pas « En avant ! », mais « Je vais t’aider à préparer ta présentation » (après s’être s’assuré que la personne se chargera bien du pitch).

Ne dites pas « Ton succès dépend de toi », mais « Je pense que tu as tout ce qu’il faut pour parvenir au succès » et offrez-lui vos conseils.

Il ne s’agit pas de conférer un avantage aux personnes qui sont naturellement confiantes mais plutôt de mettre en avant d’incroyables talents. Je suis convaincue que plus les personnes confiantes accorderont leur confiance à ceux qui en manquent, meilleur sera le monde. L’arrogance n’apporte aucun profit mais la confiance, si.

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *