Les lundis Y : Ce qui nous motive au travail

Dan Ariely - Photo TED

C’est certainement encouragée par l’air printanier que j’ai envie de vous traduire aujourd’hui une publication TED sur la motivation au travail autour de la conférence de Dan Ariely, professeur de psychologie et d’économie comportementale à l’Université Duke, dont vous trouverez la vidéo à ce lien.

« Quand nous réfléchissons au travail, la première intuition qui nous vient à l’esprit et qui est d’ailleurs assez naïve est que les gens sont comme des rats dans un labyrinthe », explique Dan Ariely lors de sa conférence donnée à Rio de la Plata. « Nous avons cette vision très simpliste de pourquoi les gens travaillent et de ce à quoi le marché du marché du travail ressemble ».

« Quand vous regardez plus attentivement le monde du travail », dit-il, « vous vous rendez compte qu’il y a beaucoup plus d’éléments en jeu que simplement l’argent ». Dans sa conférence, Ariely apporte les preuves que les personnes sont également motivées par le sens de leurs actions, par la reconnaissance des autres et par la quantité d’efforts investie dans la réalisation d’une tâche : plus on y a mis d’effort, plus l’on peut être fier de ses accomplissements.

Ariely met en exergue que, pendant la révolution industrielle, l’approche d’Adam Smith qui vise à gagner toujours plus en efficacité faisait sens. Mais cela n’est plus aussi pertinent dans notre économie actuelle organisée autour de la connaissance. Ariely soutient à l’inverse la théorie de Marx selon laquelle nous sommes beaucoup plus intéressés par un produit si nous participons du début à la fin à sa conception plutôt que de répéter la même tâche encore et encore. Pour l’exprimer autrement, dans notre économie organisée autour de la connaissance, l’efficacité n’est plus plus importante que le sens.

« Quand nous réfléchissons au travail, nous avons tendance à confondre motivation et salaire mais en réalité nous devrions ajouter plein d’autres éléments à la motivation : le sens, le sentiment de créer quelque chose de nouveau, le défi, le sentiment d’appartenance, la fierté, etc. », conclut Ariely.

Vous trouverez dans l’article en anglais, pour les plus curieux – et pour les plus motivés d’entre vous ! – le contenu détaillé de sept études relatives à la motivation au travail qui illustrent les propos d’Ariely.

Angélique

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *