Les Lundis Y : Bien s’organiser quand on occupe plusieurs activités

Je n’ai pas seulement diversifié mes activités. J’ai aussi diversifié le contenu de mes études. Ce qui m’a conduit à un moment de ma vie à faire des études de cinéma.

C’était il y a quelques années maintenant mais j’en conserve cependant un souvenir très vivant. Mon mémoire de deuxième année portait sur le travail de Bob Fosse. Outre ses films, ses spectacles et les adaptations que les artistes ont fait de son travail, mon matériel principal d’étude était une biographie du chorégraphe et danseur par Martin Gottfried.

Dans la mesure où son film All that jazz est très largement autobiographique, l’analyse et la compréhension de sa vie, n’en déplaise à Proust, m’ont été très utiles pour comprendre son œuvre. Mais cette biographie ne m’a pas été seulement utile pour comprendre le travail de Fosse, elle m’a également appris de nombreux enseignements, dont, et c’est peut-être l’enseignement le plus précieux, comment s’organiser pour mener plusieurs de activités front.

Car Fosse, pour réussir ses débuts dans sa carrière de danseur, alors qu’il n’était encore qu’un lycéen a dû apprendre à s’organiser. Voici un passage de l’ouvrage de Martin Gottfried où Fosse explique à un ami, George Foutris, sa méthode pour mener plusieurs projets en même temps.

« George Foutris prit Fosse à part pendant une pause et lui demanda : Comment fais-tu pour faire toutes ces choses ? – « Quelles choses ? », demanda Fosse. « Eh bien », dit George, « tu as de bonnes notes à l’école, tu vas à toutes les fêtes, tu sors avec Marion, tu es le président de la classe de Terminale… En plus, tu excelles en natation et en athlétisme et maintenant tu danses. C’est un nombre incroyable d’activités », dit-il, « sans compter que tu vas faire ce spectacle avec nous. Comment fais-tu pour faire tout cela en même temps ? »

Fosse réfléchit une minute entière avant de répondre. Finalement, il dit, « tu dois apprendre à compartimentaliser, George, quelles que soient tes activités, comme cela tu peux te concentrer sur chacune de tes activités de manière individuelle. Fais attention aux détails, c’est la clé de la réussite, et ne laisse pas ton esprit réfléchir à autre chose alors tu es en train de t’adonner à une activité. Tu dois te concentrer sur une chose à la fois, te concentrer vraiment. »  All His Jazz: The Life and Death of Bob Fosse, Martin Gottfried, Da Capo Press, New York, p. 33.

Ce passage m’avait beaucoup marqué à l’époque et continue à m’habiter aujourd’hui dès lors que j’ai toujours eu des difficultés à m’organiser au quotidien.

Quand je suis déborder par toutes mes activités, je pense à Bob Fosse et je me demande comment il se serait organisé à ma place. La plupart du temps cela fonctionne très bien. Je me dis : s’il a pu le faire, je peux le faire aussi.

Aussi, si je devais vous donner un conseil aujourd’hui, cela serait de vous intéresser au mode de vie et à l’organisation des personnes que vous admirez le plus. Je suis sûre que vous y trouverez de nombreux enseignements et cela d’autant plus que si vous exercez le même métier (ou si vous voulez exercer le même métier) vous y trouverez certainement aussi de bonnes astuces pour être meilleur dans votre activité.

Partager :
Tags : 10 commentaires

10 commentaire(s)

  1. Anaïs

    C’est une question que je me pose : est-on réellement plus performant en ne faisant qu’une seule chose à la fois ? Ou, quand on a tendance à être multitâches, est-il illusoire de croire que l’on va réellement pouvoir compartimenter, et ne vaut-il pas mieux chercher la meilleure combinaison d’activités simultanées ? Par exemple, je suis beaucoup plus concentrée pour écouter une conférence si je dessine en même temps, c’est une forme de biais cognitif, disons. Peut-être y a-t-il d’autres binômes magiques d’activités à trouver ? 🙂

    • Angelique Walter

      Bonjour Anaïs,
      Cet article est le résultat de ma propre expérience et les solutions que j’y propose se sont peut-être pas valables ou valides pour tout le monde, j’en ai bien conscience.
      J’ai toujours eu du mal à m’organiser. Soit je faisais plusieurs choses à la fois et n’étais pas efficace soit je procastinais pour être sous pression et être obligée de faire une action dans un laps de temps très court, ce qui exigeait de moi beaucoup de concentration. Car je crois que la question que tu soulèves est justement celle de la concentration. A bien y réfléchir peut-être que j’avais justement plus de difficultés à me concentrer qu’à m’organiser.
      Ce qui m’a aidé finalement à me concentrer est la pratique du yoga et de la méditation : être présente au monde dans l’instant présent en ne pensant à rien d’autre. C’est cet état qui m’aide, je crois, à me concentrer et à compartimenter mes diverses activités.
      Par ailleurs, je crois que j’étais tout simplement obligée aussi de compartimenter mes activités dans la mesure où j’exerçais effectivement plusieurs activités… Je ne vois pas comment j’aurais pu m’en sortir autrement… 🙂
      Par contre, je sais aussi que comme toi, il m’arrive d’avoir besoin d’écrire ce que dit un conférencier ou de dessiner pour mieux me concentrer. Ou parfois aussi d’écouter de la musique pour travailler ou lire quand je parviens pas à me concentrer toute seule. Je pense qu’il s’agit d’activités ou d’ambiances qui nous mettent dans un état de concentration proche de celui de la méditation. Qu’en penses-tu ?
      Angélique

      • Anais Bon

        Effectivement, la question de la concentration, ou plutôt de la pleine présence à ce que l’on fait est essentielle…et délicate ! Je crois que cela peut se travailler au quotidien, et à cet égard le yoga, la méditation, mais aussi le théâtre ou certaines activités physiques ou manuelles sont des outils merveilleux. Je rêve de réussir à être pleinement présente tout le temps à mon action, mais je ne sais pas si c’est possible 🙂

  2. Il était de très bon conseil, ce Bob Fosse !
    J’ai lu aussi un jour que, plutôt que faire des « to do lists », il valait mieux se concentrer sur une seule activité à la fois. Un seul « fil rouge » par journée ou par demi-journée plutôt que de multiples petites tâches qui se croisent, s’entrecroisent et finissent par être chronophages (surtout quand on travaille de chez soi ou devant un écran d’ordinateur).
    Garder le « fil rouge » pour le début de journée, et s’occuper des petites tâches – souvent faciles – une fois seulement que ce dernier est terminé. S’il y a le temps pour 2 tâches « fil rouge » dans la journée, c’est encore mieux 😉

    • Angelique Walter

      Bonjour Loren,
      Cette idée de fil rouge me plaît bien. C’est vrai, et surtout quand on travaille toute la journée devant un ordinateur, que nous avons tendance à être distraits par nos mails, notifications Facebook, Twitter, etc. Peut-être que se déconnecter pendant une plage « fil rouge » nous rendrait plus efficaces et nous permettrait d’avoir plus de temps libre pour profiter des activités qui nous donnent du plaisir et qui nous font du bien : aller au cinéma, lire, aller voir des expositions, préparer des bons petits plats, voir ses amis, etc.
      Angélique

      • Anais Bon

        Les notifications sont un énorme piège à mon sens. On les vit comme des signes de reconnaissance (des « strokes » comme dirait Eric Berne) auquel on devient rapidement accro… C’est particulièrement facile de s’y laisser prendre quand on est assez affectif et que l’on travaille seul. Personnellement, je suis partisan de tout débrancher quand on est concentré sur une tâche. Sinon c’est comme courir un semi-marathon et s’arrêter tous les 200m pour faire un bisou à un ami.

  3. L’organisation au travail est en effet très important. Nous, nous utilisons Trello, un logiciel en ligne qui nous permet de classer les différentes tâches par ordre d’importance et l’orga s’en voit facilitée !

  4. Article très inspirant, merci pour ton temps !

    Je ne connaissais pas ce Monsieur Fosse, tu m’as vraiment donné envie de regarder son film, je reviendrais vers vous pour vous faire un retour et ce que j’en ai compris ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *