Friday Picks : Méfiez-vous du « paradoxe du conseiller » (extrait de La Méthode Running Lean)

Chaque vendredi, nous sélectionnons pour vous un extrait d’un de nos livres, en espérant qu’il inspirera vos réflexions ce week-end. #FridayPicks

Cette semaine, nous vous proposons un extrait de La Méthode Running Lean de Ash Maurya : une approche pratique de l’entrepreneuriat agile (Lean Startup), vous permettant de gagner un temps précieux en plaçant vos clients au centre du processus, de vous concentrer sur l’essentiel, tester, mesurer et vous adapter en permanence tout au long du cycle du développement de votre produit, sans prendre de risques techniques et financiers trop importants.

À ce sujet,  se tourner vers les autres est un moyen précieux d’identifier, à travers de multiples échanges avec conseillers, clients, investisseurs et même concurrents, les risques liés à votre modèle et votre projet. Cette étape constitue l’une des priorités avec lesquelles commencer, selon Ash Maurya :

Extrait du Chapitre 4 : Par où commencer en priorité

Méfiez- vous du « paradoxe du conseiller ».
Comme nous allons bientôt le voir, de la même manière que mener des entretiens ne consiste pas seulement à demander aux clients ce qu’ils veulent, ces entretiens ne consistent pas à demander aux conseillers ce que vous devez faire.

Le paradoxe des conseillers : recrutez des conseillers pour qu’ils vous donnent de bons conseils mais ne les suivez pas, appliquez- les.
– Venture Hacks

La solution ? Ne pas prendre ces retours pour des jugements ou de la validation mais plutôt comme un moyen d’identifier et de classer les risques. Votre travail consiste toujours à vous approprier votre propre business model, mais ne disposant pas de toutes les réponses, vous devez créer votre start-up à partir d’une série de discussions avec des conseillers, clients, investisseurs et même avec vos concurrents. Parmi ces conversations se trouve la clé du succès et c’est votre travail, en tant qu’entrepreneur, de résumer et de
rendre tout cela cohérent.

Recrutez des conseillers visionnaires.
Tout comme les early adopters veulent vous aider lorsque vous vous attaquez à leurs problèmes, les conseillers visionnaires voudront vous aider lorsque vous leur présenterez des problèmes qui sauront déclencher leur ferveur et leur passion. Vous saurez s’il y a adéquation en fonction de leurs réponses et de leur langage corporel. Si tel est le cas, envisagez de les recruter en tant que conseillers officiels.

Plus d’informations sur le livre La Méthode Running Lean ici.

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *