#FridayPicks: Créer une culture de la confiance : comment Vineet Nayar a libéré son entreprise

Chaque vendredi, nous sélectionnons pour vous un extrait d’un de nos livres, en espérant qu’il inspirera vos réflexions ce week-end. #FridayPicks

« Vineet Nayar a une idée révolutionnaire – que les relations dans le business sont des relations personnelles… les notions de « confiance, transparence et du romantisme de demain » qui sont celles de Vineet vont rajeunir l’âme de l’entreprise » dit Judy McGrath, PDG de MTV.  Comment tisser des liens de confiance solides entre employés ? L’auteur nous raconte dans cet extrait du bestseller Les Employés d’abord, les clients ensuite, les étapes dans l’élaboration d’une entreprise transparente.

Extrait du chapitre 2: La confiance à travers la transparence

Pour obtenir des gens qu’ils participent plus, nous devions créer une culture de la confiance, et pour ce faire, il nous fallait plus de transparence. La transparence produit de la confiance essentiellement de cinq manières.

Premièrement, la transparence assure que chaque membre connaît les objectifs de l’entreprise et sait exactement en quoi chacune de ses contributions aide l’organisation à arriver à ses fins. Travailler dans un environnement sans transparence revient à tenter de résoudre un puzzle sans connaître l’image à obtenir.

Deuxièmement, la transparence aide à s’assurer que les parties prenantes s’engagent personnellement et complètement dans la poursuite des objectifs de l’entreprise.

Troisièmement, pour les membres de la génération Y, la transparence est une donnée courante. Ils racontent leur vie ouvertement ; ils n’en attendent pas moins de leur entreprise.

Quatrièmement, dans une économie du savoir, nous voulons que les clients ne nous cachent rien, qu’ils partagent leurs idées, leurs visions d’avenir, et leurs stratégies pour résoudre les problèmes fondamentaux. Sans une telle transparence, comment pourrions-nous créer les solutions technologiques qui accéléreraient leur croissance et la consolidation de leurs affaires ? Et pourquoi un client serait-il transparent avec un partenaire potentiel comme nous si cette entreprise ne faisait pas suffisamment confiance à ses employés en étant transparent avec eux ?

Enfin, les sociétés comme HCLT font souvent appelà des consultants — des gens extérieurs à l’entreprise — pour travailler sur des projets ou des initiatives spécifiques. Les conditions indispensables pour que ces outsiders réagissent rapidement et soient aussi efficaces que possible sont le partage des informations, et une transparence complète en ce qui concerne les forces et les faiblesses, les problématiques et les inquiétudes de leur mission. Plus le processus est transparent, et plus les consultants auront confiance en l’organisation, plus nous pourrons réduire le temps pour apprendre, ce qui nous donnera un avantage sur nos concurrents.

#FridayPicks : L’entreprise autogérée et autogouvernée… et comment ? Extrait : Les Employés d’abord, les clients ensuite

Conférence de Vineet Nayar à TEDxAix2015: Employees first, customers second

vineetnayar.com

 

 

 

 

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *