Les Lundis Y : Sommes-nous plus productifs quand nous avons plus de temps libre ?

Source HBR

Comme les vacances approchent à grands pas – à moins que vous ne soyez déjà sous les cocotiers ! – j’ai eu envie de partager avec vous cet article de Jack Zenger et Joseph Folkman, consultants en leadership, paru le mois dernier dans la Harvard Business Review.

« Nous avons travaillé récemment avec une entreprise à Amsterdam où nous avons eu des difficultés à organiser un rendez-vous en été en raison du nombre très important de cadres en vacances. Frustrés, nous nous sommes demandés comment cette société parvenait à fonctionner. Mais le directeur des ressources humaines nous a assuré que les cadres européens, étant mieux reposés que leurs collègues américains qui se tuaient à la tache, étaient plus performants au travail.

Cela nous a donné envie de faire des recherches sur le sujet. Parce que les cadres européens prennent beaucoup plus de vacances que leurs homologues américains nous sommes dits que nous aurions là un groupe contrôle et un groupe test.

Parmi une base de données de 2 310 répondants, nous avons étudié les réponses issues des 20 pays où les cadres ont le plus de vacances (247 répondants) et nous les avons comparées avec les réponses des cadres américains (1 151 répondants). Les 20 pays en question vont de l’Australie (avec 28 jours de congé alloués) au Brésil et à la Suède (avec 41 jours de congés alloués). A l’inverse, les Etats-Unis n’ont voté aucune loi obligeant les entreprises à allouer des congés payés à leurs employés mais, en moyenne, un employé qui travaille une année entière reçoit 10 jours de congés payés (mais seulement 25% des Américains utilisent la totalité de leurs congés selon une autre enquête).

Pour mesurer si la quantité de jours de congés pouvait avoir un effet sur la productivité, nous avons demandé aux répondants de remplir un formulaire mesurant leur préférence par rapport au fait de travailler rapidement ou lentement. Les critères que nous avons mesurés concernaient la vitesse d’exécution, la capacité à se concentrer et l’impatience ressentie. Nous sommes parvenus à des résultats intéressants : nous avons trouvé que les cadres ayant le plus de jours de congé ont tendance a travaillé plus rapidement, peuvent se concentrer plus longuement et ressentent plus d’impatience.

Nous leur avons aussi demandé s’ils étaient d’accord avec cette affirmation : ‘Si je pouvais me déplacer plus rapidement, je pourrais être plus efficace’. Les répondants issus des pays où il y a le plus de congés payés avaient tendance à répondre plus positivement à cette affirmation.

Pris dans leur ensemble, ces résultats devraient rassurer les managers qui s’inquiètent des possibles effets délétères de trop de jours de vacances. En fait, avoir plus de jours de vacances semblent aider les employés à mieux comprendre l’importance d’être impatient à générer des résultats et de travailler le plus efficacement possible.

Ce qui apparaît à travers cette étude est donc que les employés dans les pays où l’on prend le plus de vacances présentent un fort désir de travailler beaucoup et une tendance à effectuer leurs taches plus rapidement. Même si notre étude ne montre pas que prendre plus de vacances réduit le stress des employés, elle montre que prendre plus de vacances nous rend plus productifs. En d’autres termes, cela ne signifie pas que prendre des vacances va vous aider à vous vider la tête et qu’en conséquence vous allez être plus productif, mais cela signifie que si vous passez moins de temps devant votre bureau vous êtes obligés de gaspiller le moins de temps possible.

Peut-être que plutôt dire à votre employeur que vous avez besoin de plus de vacances pour votre bien-être, vous pourriez tout simplement lui dire qu’en ayant plus de vacances vous seriez plus efficace. »

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *