Family First : Un tour du monde de l’entrepreneuriat social

Alexandre, Clara, Elisabeth et Pauline sont 4 jeunes étudiants d’HEC, passionnés d’entrepreneuriat social avec un projet un peu particulier. Ensemble, ils forment l’association Family First.

Le 21 août, ils partiront pendant 12 mois travailler avec des entrepreneurs sociaux aux quatre coins du monde, afin de les aider à mesurer leur impact social, c’est-à-dire l’ensemble des conséquences de leur activité, identifiées au préalable ou non, sur tous bénéficiaires, directs ou indirects.

Pour le moment, ils ont identifié 5 acteurs avec lesquels ils vont travailler en profondeur sur leur impact social.

Les étudiants s’envoleront de Paris à Jakarta en Indonésie, pour travailler avec Danone Waters sur leurs réseaux de distributions d’eau innovants, qui permettent aux populations les plus défavorisées d’avoir plus facilement accès à de l’eau potable.

Ensuite, direction le Cambodge où ils travailleront avec l’ONG Enfants du Mékong, qui, entre autres, propose à des européens de parrainer un enfant cambodgien à raison d’un don mensuel afin qu’il puisse aller à l’école.

Quelque milliers de kilomètres plus tard, nous retrouverons nos 4 étudiants à Dakar, Sénégal, où ils travailleront avec la start-up Niokobok. Celle-ci opère en France et au Sénégal, et permet aux membres de la diaspora sénégalaise d’envoyer non plus de l’argent mais directement des biens de consommation à leur famille restée au Sénégal, via une plateforme en ligne.

A Madagascar ensuite, ils travailleront avec l’ONG française SOS Village d’Enfants, qui œuvre pour la protection de l’enfance dans le monde entier en créant des centres d’accueils pour des enfants en difficulté. Family First travaillera sur le lancement de nouveaux centres dans le sud de l’ile.

Après l’Asie et l’Afrique, nos 4 étudiants s’embarqueront pour l’Amérique Latine, et plus précisément pour Sao Paulo au Brésil. Là-bas, ils travailleront avec l’ONG brésilienne Projeto CIES, un hopital mobile qui se déplace dans les favelas, permettant à des populations défavorisées d’accéder à divers soins médicaux.

Pour ces porteurs de projet, l’impact social est un indicateur crucial. Malheureusement, ils ont rarement les ressources nécessaires pour réaliser ce type d’études et n’ont pas d’informations chiffrées pour quantifier l’impact de leur activité. A travers leurs missions, Family First leur offre l’opportunité de pouvoir évaluer la satisfaction de leurs clients ou bénéficiaires, améliorer leur stratégie afin de mieux répondre à leurs attentes, et communiquer auprès de partenaires et de financeurs avec des données chiffrées.

Tout au long de leur périple, et en parallèle de leurs missions, Alexandre, Clara, Elisabeth et Pauline interwieveront des entrepreneurs inspirants. Suivez leurs rencontres sur Diateino !

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *