Passer du regard à la vision

Vous avez peut-être déjà fait l’expérience de ces restaurants où vous vous trouvez plongé dans le noir. Vous faites la chenille, guidé par un aveugle, pour trouver votre table, vous renversez votre verre à peine assis et vous êtes bien en peine d’identifier les plats servis ! Cette expérience insolite oblige, le temps d’un repas, à trouver d’autres repères, à coopérer avec son voisin et à solliciter ses autres sens. Vous ressortez soulagé de retrouver la lumière et admiratif pour les serveurs qui eux évoluent constamment dans cet environnement.

Donner du sens à l'intelligence - Prasad Kaipa & Navi Radjou

Prasad Kaipa et Navi Radjou rapportent dans leur ouvrage Donner du sens à l’intelligence, que ce principe de privation d’un sens a été transposé à des formations de leadership. Le siège d’Allianz à Munich forme ses cadres dirigeants à « dialoguer sans parole », animé par des malentendants et à « dialoguer les yeux fermés », animé par des malvoyants. Il ne s’agit pas, en priorité, de sensibiliser au handicap mais bien plutôt d’aider les dirigeants à « remettre en question le regard qu’ils portent habituellement sur le monde en leur faisant prendre conscience de leurs propres limites ».

Paradoxalement, c’est la privation de la vue et l’expérience de ses limites personnelles qui incitent les dirigeants à questionner leur vision stratégique et la façon dont elle s’exprime. Ils prennent du recul sur des formulations parfois convenues et vides de sens comme « devenir le leader de notre secteur d’ici 2020 » ou « offrir la meilleure expérience client ».

Clarifier sa vision :

Et vous, êtes-vous au clair avec votre vision ? Est-elle réellement inspirante, peut-elle inspirer votre action et celle de vos collaborateurs ? Sauriez-vous formuler ce qui vous guide, au-delà des objectifs du dernier trimestre ? C’est un exercice difficile et nous ne saurions trop vous recommander de vous aider du chapitre « Changer de regard ». Il vous aidera à vous poser les bonnes questions pour mieux distinguer votre étoile polaire et passer ainsi d’un regard opérationnel à une vision éclairée. C’est ce qui distingue le manager du leader.

Partager :
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *