GT Location : la gouvernance dans une organisation libérée

OuvertureNous avons évoqué ici la semaine dernière l’ample mouvement des organisations libérées qui se reconnaissent autour de l’ouvrage de Frédéric Laloux, Reinventing Organizations. Frédéric Laloux s’est appuyé sur de nombreux exemples d’organisations qui sont de secteurs, de structures ou de tailles extrêmement variés. Il y mentionne notamment l’entreprise GT Location, entreprise familiale de 1 700 salariés, spécialisée dans le transport routier de marchandises et basée dans le sud-ouest.

Michel Sarrat, PDG de GT Location, y a initié en 2013 un travail collaboratif qui a finalement fait évoluer l’entreprise vers une organisation libérée. Il témoigne de ces 5 années dans son ouvrage Nous réinventons notre entreprise, avec beaucoup d’enthousiasme, de pédagogie et de gratitude pour les collaborateurs. Il est également très transparent sur les difficultés rencontrées et la façon dont lui-même a été profondément transformé par l’aventure.

Dans cet extrait, il revient sur un point souvent épineux dans les organisations : la gouvernance. GT Location a longtemps fonctionné avec un CODIR, comme beaucoup d’organisations « classiques ». Mais lorsque l’organisation se libère, cette gouvernance n’est plus cohérente. Michel Sarrat explique ici les grands principes de la nouvelle gouvernance :

«La finalité de ce changement de gouvernance est de :

  • Permettre à chaque collaborateur de prendre des décisions avec autonomie, confiance et audace dans son périmètre de responsabilité, dans sa mission et dans le respect de sa feuille de route.
  • Permettre aux collaborateurs de se réaliser.
  • Créer de la valeur économique.

La gouvernance proposée vise à mettre en œuvre le principe de subsidiarité. Ce changement touche toute l’entreprise : les filiales et les services supports. Il s’inscrit dans la dynamique impulsée par la démarche « Grandir Tous Ensemble » et sert la mise en œuvre de la vision. Chaque équipier GT Location est concerné et invité à jouer un rôle. Cette gouvernance s’appuie sur une information partagée et accessible à tous. Une communication fluide au sein de l’entreprise est au centre du dispositif.

nous-reinventons-notre-entrepriseLe fonctionnement hiérarchique traditionnel est remis en question à tous les niveaux de l’entreprise. Les processus et les instances de prises de décisions sont complètement revisités. (…) Nous cherchons à développer la culture de la confiance de façon à ce que les équipiers GT Location osent et agissent avec un réel droit à l’erreur. Et nous cherchons aussi à développer l’intelligence collective par une approche collaborative des questions et problèmes. Ces principes de gouvernance sont évolutifs et seront revisités régulièrement.

Puis, nous définissons une terminologie de façon à avoir un langage commun, et ainsi mieux nous comprendre.

Ensuite, nous rappelons notre choix de développer, au sein de l’entreprise, la « prise de décision responsable» telle qu’elle est décrite dans le livre de Frédéric Laloux. En effet, dans la dynamique du principe de subsidiarité, la décision doit être prise au plus proche du client et de l’équipier GT Location qui le sert. Nous voulons donc promouvoir la « prise de décision responsable » où toute personne est habilitée à prendre n’importe quelle décision dans son périmètre de responsabilité, dès lors qu’elle sollicite et étudie sérieusement les conséquences de cette décision en prenant en compte :

  • L’avis des personnes impactées par la décision à prendre.
  • L’avis des personnes expertes sur le sujet.

Prendre une décision responsable sous-entend de tenir compte du groupe, des autres et des règles collectives. »

Attention toutefois à ne pas vouloir commencer tout de suite par un changement de gouvernance ! Cette étape a été lancée chez GT Location en 2017, soit 4 ans après le tout premier atelier collectif de travail sur la vision « Grandir Tous Ensemble ». L’organisation a donc bénéficié de ces 4 années pour faire évoluer sa culture, ses pratiques managériales et gagner en maturité.

Michel Sarrat montre bien que le processus de libération de l’organisation est loin d’être linéaire : Certaines initiatives remportent l’adhésion dès leur lancement et produisent rapidement des résultats visibles ; d’autres, comme le sujet de la rémunération, patinent et ont été temporairement mises de côté avant d’être reprises plus tard. A ce jour, GT Location a su traverser la crise de 2008 dans un secteur pourtant mis à mal, lancer son développement à l’international, acquérir et intégrer une autre entreprise de transports dans le sud de la France.

Et vous, quelle première étape pourriez-vous mettre en œuvre pour contribuer à libérer votre organisation ?

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *