Comment éviter les intenables résolutions de nouvelle année

Vous l’avez remarqué, le sujet des résolutions de nouvelle année est assez clivant. D’un côté, vous avez ceux qui persistent à croire que cette année, c’est sûr, ils continueront d’aller à la salle de sport bien après le 20 janvier. D’un autre côté, vous avez ceux qui ont renoncé à cet exercice humiliant et s’amusent de voir les premiers échouer.

Si vous avez choisi de prendre des résolutions dans votre vie professionnelle, Hortense Bender, auteur de « Comme un lundi au bureau », vous aide à éviter les résolutions que vous serez incapables de tenir :   

« 10 bonnes résolutions intenables au bureau

Les bonnes résolutions intenables découlent d’une bonne volonté débordante et naïve. Il suffit généralement d’un lendemain de réveillon du Nouvel an : tu as encore pris une cuite mémorable et tu te réveilles avec une gueule de bois à la glauquitude sans égal.

Face à ce début d’année on ne peut plus pathétique, tu te dis donc qu’il faut réagir !

Tu te lances à corps perdu dans la rédaction de bonnes résolutions en tous genres, censées redresser les plans de ta vie qui partent en lambeaux…

1. La résolution Bisounours. Contre tes collègues tu ne t’énerveras plus.

Enfin, jusqu’à que ce que Jessica de la logistique t’attende de bon matin à ton bureau. Alors que tu n’as même pas eu le temps d’enlever ton manteau, elle te saute dessus pour un problème d’archivage décentralisé qui aurait largement pu attendre que tu aies pris ton premier café.

2. La résolution gastronomique. Devant ton ordi tu ne déjeuneras plus.

Enfin, jusqu’à ce que tu te retrouves à la bourre à midi pour ta réunion de 14 heures. Ayant glandé sur internet toute la matinée, tu n’as plus d’autre choix que d’engloutir ton rouleau de printemps tout en calculant ton business plan.

3. La résolution light. Pour une cochonnerie sucrée du distributeur tu ne craqueras plus.

Enfin, jusqu’à ce que tu réalises que manger des pommes est d’un ennui mortel et qu’un bon vieux Twix sur-calorique, c’est bien plus fun !

4. La résolution bienveillante. Tes collègues tu ne critiqueras plus.

Enfin, jusqu’à ce que tu te réalises que c’était ton seul et unique sujet de conversation à la machine à café.

5. La résolution ponctuelle. Tous les matins à l’heure tu arriveras.

Enfin, jusqu’à ce que tu te rappelles que tu n’es pas du tout du matin. Et si, en plus, tu détestes ton job, c’est le duo gagnant pour appuyer dix fois sur le bouton snooze de ton réveil. Et comme d’habitude, tu te convaincras que tu as totalement le temps de te préparer en cinq minutes.

6. La résolution décrochage. En dehors des heures de bureau, de ton boulot tu ne parleras plus.

Enfin, jusqu’à ce que tu te coltines ce collègue ou ce boss qui te tape tellement sur le système que ça finit par te hanter jour, week-end et nuit. Ta seule solution pour te défouler sur le sujet est alors de saouler tes proches en en parlant continuellement.

7. La résolution chacun sa chance. Tes appels téléphoniques tu ne filtreras plus.

Enfin, jusqu’à que ce que tu te rappelles que Julien, du service info, panique pour un rien en t’appelant 20 fois par jour pour savoir si tu as avancé sur le dossier inintéressant dont il t’a parlé il y a huit minutes à peine.

8. La résolution sociable. D’écouter de la musique pour ne pas que l’on te parle, tu ne feras plus.

Enfin, jusqu’à ce que tu réalises que tu n’as pas un amour immodéré pour tes collègues et que tu travailles dix fois plus vite sous ton casque.

9. La résolution tolérance. Par tes compagnons de bureau, exaspéré tu ne seras plus.

Enfin, jusqu’à ce que tu réalises qu’en fait, non, ce n’est pas possible de supporter celui qui renifle comme un goret, l’autre qui braille au téléphone et la folle derrière toi qui se racle la gorge toutes les 30 secondes. Passé les dix premières minutes de tentative de tolérance, tu as de nouveau envie de les emplafonner.

10. La résolution organisation. Tes mails, au fur et à mesure, tu archiveras.

Enfin, jusqu’à ce que ta vraie nature reprenne le dessus, après environ trois secondes de tentative d’archivage, au cours desquelles la création même d’une thématique de dossier t’aura épuisé. »

Vous voilà prévenus ! Alors quelles sont vos résolutions professionnelles qui passent ce filtre implacable ? Ne pas aller sur Facebook pendant les interminables conférences téléphoniques ? A voir…

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *