La routine comme moteur de créativité ?

Lorsque l’on observe la vie quotidienne de créatifs particulièrement productifs tant dans le domaine des sciences que des arts ou de la littérature, un trait commun revient souvent : ils suivent une routine quotidienne rigoureuse. Il ne s’agit pas forcément de se lever à 4 heures du matin pour méditer et boire du thé vert avant d’enchaîner les postures de yoga ! Il s’agit surtout de se donner un cadre et des repères quotidiens qui permettent paradoxalement à notre créativité de s’exprimer pleinement. Dans l’ouvrage collectif « S’organiser au quotidien », Mark McGuinness, poète et coach de créatifs, dégage les points clés d’une routine quotidienne productive :

 « Les bases d’une routine quotidienne

Bien sûr, il est facile de se dire qu’il faut se mettre au travail et ignorer les demandes importunes, mais comment y parvenir au quotidien ?

  • Définir le cycle de ses niveaux d’énergie. Certains moments de la journée sont particulièrement propices à la créativité grâce aux rythmes circadiens de l’éveil et de la vigilance mentale. Notez les moments où votre énergie est la plus haute et dédiez-les à votre travail créatif. Si vous pouvez l’éviter, ne planifiez jamais une réunion et ne perdez pas votre temps avec des tâches administratives pendant ce laps de temps !
  • Utiliser des déclencheurs créatifs. Utilisez toujours les mêmes outils, dans le même environnement – y compris la même musique de fond – afin de les associer à votre zone créative. Voici comment travaille Stephen King :

Lorsque j’écris, je me plie toujours au même rituel. Je commence à travailler chaque matin entre 8h et 8h30 avec mon verre d’eau ou ma tasse de thé, mes pilules de vitamines et ma musique. Je m’installe toujours à la même place et mes feuilles sont toujours rangées au même endroit. L’effet cumulatif de ces détails répétés quotidiennement indique à mon esprit que l’heure du rêve a sonné[1].

  • Gérer les to-do-list. Limitez votre liste de tâches quotidiennes. Les noter sur un post it est idéal – si vous ne parvenez pas à écrire ce que vous avez à faire sur une feuille de cette dimension, comment réussirez-vous à les accomplir en une seule journée ? Si vous augmentez sans cesse cette liste, vous n’en viendrez jamais à bout – et elle aura des répercussions négatives sur votre motivation. La plupart des tâches peuvent attendre le lendemain.
  • Consigner chaque engagement. Habituez-vous à notre chaque rendez-vous avec vous-même ou les autres là où il vous sera impossible de l’oublier. Cela vous permettra de répondre plus efficacement aux demandes et fera de vous un meilleur collaborateur. Mais surtout, cela vous procurera un sentiment de sérénité – lorsque vous aurez la certitude de tout avoir consigné, vous pourrez vous concentrer sur la tâche à accomplir.
  • Instaurer des limites. Programmez votre journée de travail en établissant une heure de début et de fin – même si vous travaillez seul. Consacrez différents moments de la journée à diverses occupations : travail créatif, administratif, réunions, correspondance, etc. Ces limites permettent de ne pas outrepasser le temps nécessaire à ces différentes activités et que celles-ci n’empiètent pas sur vos tâches essentielles. Elles vous aident également à éviter de devenir un bourreau de travail – un comportement nettement moins productif qu’il n’y paraît.

Une routine réellement efficace est toujours individuelle – il s’agit en effet d’un ajustement adapté à vous compétences et dispositions. Intégrez ces composantes et notez quelles combinaisons constitue la meilleure base pour accomplir un travail productif. Vous saurez qu’elle est efficace quand vos horaires quotidiens commenceront à ressembler davantage à un rituel créatif qu’à une routine banale. »

Certes, nous n’avons pas toujours la latitude souhaitée pour organiser nos journées en fonction de nos pics d’énergie et de créativité. Toutefois, vous pouvez prendre petit à petit l’habitude de repérer les moments de la journée qui vous sont les plus favorables et de les préserver autant que possible. Dégagez-vous des créneaux que vous consacrerez à la production créative ou à la réflexion de fond. Vous en constaterez rapidement les bienfaits !

[1] Lisa Rogak. Haunted Heart : The Life and Times of Stephen King. Thomas Dunne Books, 2009, p.93.

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *