Testez votre géniale idée de business !

Les semaines de confinement et de recherche de sens ont porté leur fruit :  Vous avez une idée de business révolutionnaire, forcément vouée à la réussite ! Félicitations, que diriez-vous de la tester avant de vous lancer ? Dans son ouvrage Libre d’être Digital Nomad, Fabrice Dubesset incite les futurs entrepreneurs nomades à tester leur idée en mode « Shark Tank ».  L’adaptation française en « Qui veut être mon associé » est déjà moins effrayante ! L’objectif consiste à aller chercher du feedback sur votre projet, à oser entendre des vérités parfois désagréables, à faire face aux objections, en bref, à vous éviter d’échouer. Vous n’avez pas besoin d’aspirer au nomadisme pour tirer profit de ses recommandations :

« Qui veut être mon associé ?

Commencez par exposer votre projet à vos proches. Pour que l’exercice soit efficace tout en étant ludique, je vous conseille de le transformer en jeu de rôles, en vous inspirant de l’émission américaine Shark Tank, transposée en Qui veut être mon associé ? sur les chaînes françaises.

Dans cette émission de téléréalité, des entrepreneurs sont invités à présenter leur projet à un groupe d’investisseurs. A la fin de la présentation, ceux-ci posent des questions, souvent pertinentes et directes, puis décident ou non d’investir dans le projet. Faites de même avec vos proches ! Dites-leur de jouer le rôle d’investisseur et de pointer tous les aspects qui posent problème dans votre idée, sans langue de bois. Vous serez ainsi amené à mettre en lumière des aspects, positifs ou négatifs, auxquels vous n’auriez même pas pensé.

L’avantage d’interroger vos proches, c’est qu’ils vous connaissent. Ils savent vos points forts et vos points faibles, ce qu’ils ne manqueront pas de pointer s’ils jouent le jeu. L’inconvénient, c’est qu’ils ne sont pas forcément objectifs, l’affect entrant en jeu. Et tout le monde n’a pas le recul et l’expérience nécessaires dans l’entrepreneuriat…

Sortez donc de votre zone de confort et exposez votre projet à des inconnus, à d’autres personnes dans la même démarche que vous. Pour ce faire, vous pouvez organiser une rencontre, un mastermind dans un café avec un groupe de connaissances ou d’inconnus. Utilisez Facebook pour vous présenter et organiser votre événement. Vous pouvez aussi faire cela à distance, en visioconférence, via l’outil Zoom par exemple. Participez aussi à des événements, à des workshops autour du Web entrepreneuriat. Rien qu’en France, il existe moult possibilités : le Web Entrepreneur Day, le Web2day, le salon SME pour les plus connus.

A côté, vous avez quantité d’événements plus intimes et discrets, organisés par des indépendants. Retenez que le but, ici, est de faire appel au plus grand nombre pour faire progresser votre projet pour vous faire grandir. Rien ne vaut l’intelligence collective : il est possible que vous vous aperceviez que votre idée était mauvaise ou qu’une autre, plus intéressante a émergé de ces échanges. Une chose est sûre : vous ne perdrez pas votre temps ! »

Variez autant que possible les profils de vos « investisseurs », vous limiterez ainsi le risque de biais cognitifs. Nous avons naturellement tendance à aller vers des personnes qui nous ressemblent, or pour tester votre projet, vous avez besoin de points de vue très différents. N’hésitez pas à sortir de vos cercles habituels !

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *