Un bon bilan pour relancer sa vie professionnelle !

En recherche d’emploi ou en transition professionnelle, vous n’avez pas toujours le temps ou le budget pour vous engager dans une démarche de bilan de compétences. Pourtant, vous le pressentez, faire le point sur vos compétences, les mettre en mots, les valoriser, s’entraîner à en parler et à les illustrer d’exemples de réalisations concrètes vous aidera à réussir votre projet. Les auteures de « (Re)devenez acteur de votre recherche d’emploi », Mickaëlle Haution-Pra, Céline Mercader-Cools et Élise Oudiné ont conçu une série d’exercices pour vous aider à préparer votre bilan professionnel et aborder les entretiens de recrutement avec sérénité. Connaissez-vous les 3S ? Savoir, Savoir-faire et Savoir-être ? C’est votre point de départ ! Voici les deux premiers S pour vous mettre dans le bain !

« Je réalise mon bilan professionnel

Prendre le temps de faire la liste de mes 3S (savoir, savoir-faire, savoir-être) en tout début de parcours est un travail qui demande du temps et une forme d’introspection pour faire appel à mes souvenirs. Cela peut sembler dans un premier temps un travail lourd et peu gratifiant, mais c’est en réalité un formidable outil qui va me permettre d’avancer plus vite et de manière plus juste dans la suite de mon parcours.

De plus, cette liste de compétences présente l’intérêt majeur de me faire prendre conscience visuellement de l’importance et de la qualité de mes atouts, de verbaliser mes points forts et de gagner en confiance en valorisant le travail effectué.

Enfin, cet exercice me permettra de mieux connaître mes force et donc de mieux les faire reconnaître !

Le Savoir

Le savoir est l’ensemble des connaissances acquises par les études et l’apprentissage continu il peut se traduire par des certificats, des diplômes, des attestations de formation…Il s’acquiert pendant les études, au cours de ma carrière professionnelle lors de formations au sein de l’entreprise ou encore en parallèle de mon travail ;

Pour résumer, il s’agit de la théorie, de ce que j’ai appris. L’image du cerveau symbolise l’apprentissage théorique.

Si ce savoir tend à s’enrichir, il peut aussi se dégrader. Il possède surtout la principale qualité d’être composé d’une multitude de connaissances utilisables et communicables.

Comment le verbaliser ?

J’ai un (intitulé du diplôme) + date + lieu d’études

J’ai suivi (nom de la formation) + date + lieu d’études

Exemple : j’ai une licence en marketing obtenue en 2018 à l’université de Toulouse.

 

 

Le Savoir-faire

Le savoir-faire correspond à l’ensemble des tâches et réalisations pratiques ou conceptuelles effectuées lors de mes différentes emplois, ainsi que le niveau de maîtrise de celles-ci.

Un des avantages du savoir-faire est qu’il peut impliquer plusieurs dimensions, comme l’expérience manuelle, la résolution de problèmes, la compréhension des limites d’une solution spécifique, etc. C’est donc l’habileté à mettre en œuvre mon expérience et mes connaissances acquises. C’est mon palmarès professionnel.

Il peut être symbolisé par des mains pour traduire ce que j’ai réellement faire au cours de ma pratique professionnelle. Il s’agit de la liste des tâches réalisées dans chacun de mes emplois et activités extra-professionnelles. Pour cela, je peux me baser sur mes anciens descriptifs de poste ou mes lettres de recommandation qui mentionnent mes principales tâches. Je n’hésite pas à ajouter :

  • Les tâches ponctuelles (1 à 3 fois par an).
  • Les tâches exceptionnelles (1 seule fois par an ou sur toute la durée de mon contrat).
  • Les tâches officieuses (remplacement d’un collègue, situation d’urgence, etc.)

Comment le verbaliser ?

Je sais + verbe d’action + chiffrage d’activité

Je maîtrise + nom + chiffrage d’activité

 Exemples : Je sais organiser une conférence pour plus de 500 participants

J’ai l’habitude de servir une clientèle internationale et exigeante en français et en anglais.

Je maîtrise la frappe de comptes rendus de plusieurs dizaines de pages avec dictaphone.

Je sais saisir jusqu’à 100 facture par jour sur un logiciel de gestion intégrée type SAP.

Dans les cartes d’action « Mon projet professionnel » qui accompagnent le livret,  les auteures recommandent de consacrer 3 jours à cet exercice, on peut imaginer que vous consacriez un jour à chacun des S. Cet exercice nécessite un effort soutenu, ne lâchez pas en cours de route, c’est le socle de votre projet !

Partager :
Tags : Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *